Back to top

Rentrée scolaire : à Mérignac, une école de 19 classes pour soulager un secteur en plein boom

Reportage de France 3 aquitaine au journal du 01 octobre 2023

C’est un nouveau groupe scolaire maternelle élémentaire de 19 classes, école Rosa Bonheur construit dans le quartier de Chemin Long qui vient remplacer l’école Arnaud Lafon.
Un bâtiment inscrit dans la démarche environnementale exemplaire en avance sur la réglementation environnementale, la RE 2020 étant applicable depuis juillet 2022 pour les bâtiments d’enseignement et le permis ayant été déposé en juin 2020

  • Un système de géothermie moyenne profondeur sous les cours et le futur plateau sportif : un champ de 22 sondes de 120 m de profondeur relié à une pompe à chaleur qui alimente les planchers chauffants/rafraîchissants du groupe scolaire et, à terme, du gymnase en cours de construction.
  • 150 m² de panneaux photovoltaïques, soit une puissance de 26kWc en autoconsommation, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 15 logements
  • Un recours massif à des matériaux  bio ou géosourcés à faible impact environnemental et de provenance géographique proche : pierre calcaire des carrières de Frontenac pour les façades (65 000 briques d’épaisseur 8 cm, longueur 50 cm, largeur variable), vêtures intérieures des gradins et des façades intérieures des classes en bois.

L’utilisation de la pierre de Frontenac, pierre historique utilisée pour construire la ville de Bordeaux allie la trace du passé, la modernité en utilisant la technique des moucharabiehs afin de potentialiser les vertus de ce matériaux notamment son inertie et l’exigence environnementale avec un matériaux local géo sourcé.
 

Article de Sud Ouest: Rentrée scolaire : à Mérignac, une école de 19 classes pour soulager un secteur en plein boom
 
Par Christine Morice

Publié le 04/09/2023 à 12h42.

Mis à jour le 04/09/2023 à 15h44
Le groupe scolaire Rosa-Bonheur comprend 19 classes dont six maternelles. Il vient d’être livré après des travaux commencés en 2021
Une rentrée des classes à marquer d’une pierre blanche, ce lundi 4 septembre dans le quartier Chemin long à Mérignac. Le nouveau groupe scolaire Rosa-Bonheur a ouvert ses portes à 294 élèves d’élémentaire et 174 de maternelle, rue du Pradas. D’une capacité totale de 19 classes, cette nouvelle école qui entre dans le schéma directeur des équipements scolaires de la Ville de Mérignac initié en 2018 entend répondre à de nouveaux besoins dans ce secteur de la commune.
 
Plus de 500 000 élèves de l’académie de Bordeaux font leur rentrée ce lundi 4 septembre. Entre cartables bien remplis et premières classes, ambiance dans des établissements lormontais et bordelais
Les élèves qui ont inauguré les nouveaux locaux de Rosa-Bonheur étaient auparavant inscrits à l’école voisine Arnaud-Lafon, laquelle n’a pas fermé ses portes pour autant. Du moins pas encore.

Marne-Soleil
En effet, dans le cadre d’une réorganisation qui vise à répondre à l’évolution démographique, Arnaud-Lafon comprend aujourd’hui seulement trois classes (regroupant différents niveaux de maternelle et d’élémentaire), dédiées aux enfants des familles arrivées récemment dans le quartier de Mérignac Soleil où de nouveaux logements ont poussé le long de l’extension de la ligne A du tramway qui mène à l’aéroport.
Plus tard, à l’échéance 2027, un groupe scolaire supplémentaire ouvrira à son tour à côté des grandes enseignes de la zone commerciale. Une crèche et un jardin public sont également annoncés dans le cadre du projet urbain Marne-Soleil, comme le rappelait ce lundi 4 septembre Véronique Kuhn, adjointe au maire de Mérignac chargée de l’éducation. Et l’on ignore, pour le moment, ce que deviendra alors l’école Arnaud-Lafon nichée au sein d’un espace boisé classé.
Les lignes de pédibus gérées par les parents d’élèves ont repris du service
Pour l’heure, les élèves de Rosa-Bonheur profitent d’un nouveau bâtiment conçu par le cabinet W-Architectures et reconnaissable à son parement en pierres de Frontenac. L’établissement affiche en effet des ambitions à la fois esthétiques et écologiques, selon l’adjoint aux espaces verts Gérard Chausset qui souligne « la limitation de l’empreinte carbone par le choix de matériaux majoritairement géo et biosourcés ».
Alors que 570 026 élèves et près de 56 000 personnels s’apprêtent à faire leur rentrée dans l’académie de Bordeaux, la rectrice Anne Bisagni-Faure assure que le recrutement des contractuels a été anticipé permettant d’aborder l’année avec « sérénité »
Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur une surface de 150 mètres carrés de toiture, laquelle est en partie végétalisée. On trouve également sur place une pompe à chaleur géothermique utilisée comme source de chaleur et de rafraîchissement en été. Plus original, des moucharabiehs, qui jouent sur les espaces entre les pierres, permettent aussi de faire baisser la température dans les classes.

Gymnase en construction
Ce nouveau groupe scolaire, qui n’a pas encore atteint sa capacité maximale, sera bientôt complété par un gymnase en cours de construction destiné, en plus des scolaires, aux clubs sportifs et aux habitants du quartier.
À noter, l’accueil périscolaire ouvre le matin à 7 heures et ferme le soir à 19 heures et mobilise une équipe de 16 animateurs. Chaque classe de maternelle dispose d’un Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) et dix agents d’entretien et de restauration travaillent également sur place. Par ailleurs, les deux lignes de pédibus gérées depuis plusieurs années par les parents d’élèves ont repris du service.