Back to top

Des moutons landais en vacances en écopâturage au parc de Bourran à Mérignac

 
Sud Ouest Par Christine Morice

Publié le 31/07/2023 à 11h19

Mis à jour le 04/08/2023 à 20h13
La pratique de l’écopâturage est menée au parc de Bourran à Mérignac durant la période estivale, avec un petit troupeau de moutons hébergé le reste de l’année au sein de la ferme pédagogique

 
Une idée de promenade rafraîchissante au cœur de la métropole bordelaise ? Le parc de Bourran à Mérignac offre différents parcours ombragés. Faire le tour de son plan d’eau offre l’occasion de lever les yeux vers les cimaises des huit cyprès chauves qui laissent émerger de drôles de racines du sol, des pneumatophores. Ces géants verts ont permis, avec d’autres, à la commune d’obtenir le Label Ensemble Arboré Remarquable. L’association Arbres a retenu la richesse et la diversité des spécimens de ce jardin public et en a sélectionné dix.

Vertus pédagogiques
Autre curiosité : les cinq moutons de race landaise qui broutent paisiblement les espaces de prairies, et dont l’enclos est régulièrement déplacé d’une parcelle à une autre. Cette année encore, ils passent leurs vacances au parc Bourran. Arrivés le 28 juin, ils resteront sur place jusqu’au 15 septembre, avant de retrouver leur domicile habituel, au sein de la ferme pédagogique au Domaine de Bellevue dans le cadre d’un partenariat avec le Conservatoire des races d’Aquitaine. « Nous continuons à développer l’écopâturage sur ce site, puis, plus tard, au sein des parcs du Vivier, près de l’hôtel-de-ville et du Luchey, souligne Gérard Chausset, adjoint au maire chargé notamment des espaces verts. Cette démarche a des vertus pédagogiques. Elle permet de faire passer différents messages autour du respect de la
Des néopaysans lancent les « Jardins garonnais » : un maraîchage bio qui alimentera notamment la restauration collective à Cenon, Lormont, Floirac ou Bassens

Oies bernaches
Depuis plusieurs semaines, un bélier et quatre brebis sont donc en villégiature à Bourran, faisant office de tondeuses à gazon sous l’œil averti des agents du parc. Des paons et des oies bernaches viennent régulièrement leur rendre visite. « Les incivilités de l’an dernier, notamment des vols de matériel, ne nous ont pas découragés », ajoute l’élu.
Avec son pont romantique, sa grotte de rocaille ou encore sa tour carrée, le parc de Bourran présente également différents témoignages du passé, certains étant inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.