Back to top

J'ai été volontaire et après ?

Fichiers joints: 

Conférence Débat : Du Volontariat International à l’Emploi
Dynamiser son équipe par l’expérience internationale.
J'aurai le plaisir d'intervenir à l'ouverture dette conférence pour témoigner de mon expérience.
Retrouver le site de cap coopération
Cap Coopération organise le vendredi 5 avril 2013 de 8h30 à 13h00 à la Maison des Suds – 12 Esplanade des Antilles – 33607 Pessac, une conférence-débat : Du Volontariat International à l’Emploi : Dynamiser son équipe par l’expérience internationale. L’objectif de la matinée est de présenter l’intérêt pour l’entreprise de l’expérience acquise au cours d’un « volontariat international ».
Une expérience internationale est un accélérateur de maturation des compétences : les entreprises le savent-elles ? Les jeunes professionnels savent-ils se servir de leurs expériences en tant que volontaires pour enrichir leur parcours professionnel ? L’expérience de volontariat international, au-delà de l’engagement, est un statut professionnel permettant à tous d’enrichir son expérience et de la mettre à profit de l’entreprise.
Les volontariats internationaux permettent de puiser dans un vivier de professionnels, adaptables et autonomes, aux profils diversifiés  qui ont capitalisé à parti de l’expérience à l’international. Ce sont également des outils d’implication à la RSE à destination des salariés d’entreprise par le biais des Congés de Solidarité Internationale.
Le programme de la matinée réservée aux acteurs aquitains (entreprises, acteurs de l’emploi, de l’insertion et de l’orientation) sera suivi d’un moment ouvert au grand public marqué par les témoignages d’anciens volontaires et un moment de « speeddating » qui permettra de mettre en relations les jeunes et les acteurs aquitains.
J'ai été volonaire et après ?
« J’ai été volontaire de 23 à 25 ans, non pas après mes études, mais avant. Ma première expérience internationale, un voyage initiatique sur le continent africain, a confirmé mon envie de m’engager. Je suis alors parti en tant que volontaire sur un projet de développement rural.
Menuisier de formation, je m’occupais de la gestion d’une coopérative de menuisiers et de scieurs sur une zone rurale du Congo. Dans une seconde mission, j’étais chef de projet en charge du développement urbain. C’est à la suite de ces expériences que j’ai recommencé mes études universitaires, un DESS d’aménagement du territoire et d’économie du développement, qui a introduit  mon parcours professionnel. Cette expérience de volontariat m’a professionnellement beaucoup apportée et m’a permis de développer des qualités comme l’autonomie et l’adaptation. Aujourd’hui cette expérience se traduit au travers de mon engagement politique. De mon point de vue, le Volontariat international est une expérience forte qui permet à chacun de développer des capacités, des aptitudes, des compétences fortes et une certaine performance pour son futur professionnel, car travailler dans des contextes souvent complexes nécessite une capacité de gestion  des impondérable et adaptation aux situations sans cesse nouvelles »
Gérard CHAUSSET