Back to top

Drame de Puisseguin ma reponse á la tribune de Noel MAMERE dans Mediapart

Bonjour vous trouverez ma réponse concernant la tribune de Noël Mamere.
http://blogs.mediapart.fr/blog/noel-mamere/261015/au-risque-de-l-indecence

Pour Noël, ,
‎J ai bien lu ta tribune et je suis en désaccord sur le fond et la forme.

Tout d abord ta réaction, fut-elle poussée par les médias (!), a été une erreur. Alors qu'on ne connaît toujours pas vraiment les circonstances et les causes de l'accident, il n'y avait pas lieu à mon sens de lancer une polémique stérile en invoquant la loi Macron, la LGV et l'entretien des routes départementales.‎ L'accident est peut être du à une défaillance mécanique ou à une erreur de conduite, à un événement inattendu, des feuilles sur la route ou par exemple la présence d'un enfant de trois ans dans la cabine peut éventuellement détourner l'attention du conducteur à un moment fatidique. Autant d'éléments que peut-être nous ne connaîtrons jamais.
Le recueillement et la pondération sont d'abord de rigueur.

C'était déplacé et malvenu. ‎Je me permets de le dire car nous sommes nombreux à apprécier parfois tes propos. Cette fois ci, je sais que des militants ecolos mais aussi bien sûr des citoyens ont détesté cette réaction.

Alors faire le lien avec le drame de Sivens, au nom de la critique de l'indécence en miroir je trouve cela aussi déplacé.‎ C'est une façon de détourner le débat, une fuite en avant par rapport aux propos précédents.

Si la mort de Rémi à Sivens est un drame et une tâche indélébile pour le gouvernement, ‎le drame de Puisseguin n'est rien de tout ça.

Le car de retraités ne circulait pas dans le cadre de la loi Macron. C'était un voyage organisé comme il en existe des milliers.
Le poids lourd n'était pas un 44 tonnes mais il transportait du bois, peut être n'avait il pas à être là, mais peut être que si..

Les habitants et les victimes n' avaient pas l'air d être des péri urbains participant à l étalement urbain mais d'abord des gens du cru comme on dit qui y avaient passé leur vie.

C est donc dans cette tribune de Mediapart un mélange de tout‎, un manque de rigueur dans l'analyse et les faits qui au bout du compte me déplaît profondément car elle dessert notre cause au nom du parler vrai.
Quand une cause est juste comme celle de Rémi Fraisse, il aurait mieux valu ne pas la mélanger avec un événement qui n'a strictement rien à voir et se concentrer sur le déficit grave de démocratie sur ce dossier plutôt que de noyer son erreur en invoquant tout et son contraire.
Amicalement
Gérard Chausset