Back to top

Obstacle pour la ligne D à l'hippodrome

Gérard Chausset, vice président de la CUB chargé des transports de demain, se veut rassurant : « Il n'est évidemment pas question de perturber les activités de l'hippodrome. Les responsables du site seront bien évidemment consultés. Rien ne sera fait sans qu'ils donnent leurs points de vue. En ce qui concerne les camions, je pense qu'il n'y aura pas de problème. La ligne tram ne sera pas créée en milieu d'artère mais en bordure, côté Eysines, donc l'entrée de l'hippodrome ne sera pas impactée. Les camions passeront comme ils passent aujourd'hui. Quant au parking, il ne devrait pas proposer plus de 200 places. »