Back to top

MAC EAU pour Maîtriser la consommation d'eau ! 10 mille foyers mérignacais seront concernés!

Je représentais ce matin 10 Octobre la Ville de Mérignac au lancement du projet MAC EAU piloté par le Conseil Général, pour faire suite à la délibération du conseil Municipal actant le partenariat de la ville avec le CG sur le projet MAC EAU. Rappel du Projet                                  
Le projet consiste entre autre a équipé 80 mille foyers  avec du matériel hydro économe.
Rappel du projet: L’objectif général du projet MAC’EAU est d’équiper en 4 ans 50% des foyers sur des territoires retenus dans le cadre d’un appel à projet et de sensibiliser 70 % de la population concernée. Cela représente 80 000 kits, une économie potentielle de 1,5 millions de m3 par an et un budget de 2 000 000 d’euros supporté par Life + à 50 % (fonds feder).
Le   SAGE Nappes Profondes a en effet estimé les économies d'eau prioritaires : la surexploitation des nappes profondes de Gironde provoque un déficit de la ressource. La stratégie pour réduire les consommations est de généraliser les équipements hydro-économes et sensibiliser les usagers. Ainsi 80.000 kits hydro-économes seront distribués aux collectivités et particuliers et 70 récupérateurs seront installés.
Le Conseil général prévoit également d'améliorer la connaissance des consommations et renforcer la gouvernance locale de l'eau.
Une étude sera lancée pour évaluer la plus-value de la mise en place de régulateurs de pression sur les réseaux de distribution d'eau potable. Sélectionné (appel à projets 2011) par la Commission européenne pour recevoir un cofinancement au titre du programme LIFE, le projet disposera de 930.000 euros de l'Union européenne sur un budget global de 1,9 millions d'euros. L'Agence de l’ Eau Adour-Garonne et le Conseil Régional d'Aquitaine apportent eux une aide à hauteur de 564.942 euros.
La ville de Mérignac, pionnière dans le domaine est partenaire du projet et participera en apportant son expertise et en participant à l’équipement de 10 mille foyers sur la ville.
Pour rappel grâce à l’action de maîtrise des consommations d’eau mise en œuvre depuis 2002, la facture d’eau moyenne est passée à 386 422 euros, soit une baisse moyenne de 77 478 euros par an (697 122 euros sur 9 ans).
Entre 1996 et 2002, la facture d’eau moyenne de la ville de Mérignac s’élevait à environ 463 900 euros.
Pour en arriver là la ville a investit 73 000 euros en 9 ans et économiser 700 mille euros ! Et près d’un million de m3 !!
Aujourd’hui, les bâtiments de la ville de Mérignac sont équipés de matériels hydro économes à 85% ce qui représente 95 % de la consommation globale des bâtiments. Nous avons également agit sur l’arrosage et la conception des espaces verts.
Il faut tout de même remarquer que nous avons baissé notre consommation d’environ 20% alors que nous avons augmenté nos installations (nombre de compteurs) de  plus de 11% (pour la période 2003-2011).
Dans le même temps, nous avons donc baissé notre facture globale de plus de 16% sachant que le prix de l’eau a augmenté de plus de 9% pour l’eau utilisée dans les bâtiments et de plus de 10% pour l’eau d’arrosage.
Il est important de noter que l’eau utilisée pour l’arrosage coûte  en moyenne 1,42 euros (pour l’année 2011) alors que l’eau utilisée pour les bâtiments coûte en moyenne 2,90 euros (pour l’année 2010). Cela explique que la facture globale baisse moins vite, si les économies sont plus importantes sur les espaces verts.
Aujourd’hui, nous disposons de plusieurs installations de récupération d’eau de pluie.

  • 1 sur la serre à cactées de 4 m³ utilisée toute l’année pour l’arrosage de cactées (une eau de bonne qualité et surtout sans calcaire) installée en 2006
  • 1 sur la serre souple de 13 m³ utilisée toute l’année pour l’arrosage des cultures, installée en 2008 
  • 1 au local du parc du château de 3 m³ utilisée pour le nettoyage du matériel de  l’équipe d’entretien des espaces verts du secteur parc du château.
  • 1 installation de 3 cuves de 10 m³ chacune, est actuellement en place au centre ville. Ces cuves récupéreront les eaux de pluie  de l’église St Vincent ainsi que les eaux de pluie du futur bâtiment. Cette eau servira a l’arrosage des espaces verts du centre ville.
  • Depuis 2012 a été réalisé une installation de récupération des eaux de pluies sur les serres municipales de 40 m³