Back to top

La forêt va s’embellir par O DELHOUMEAU de Sud Ouest

Olivier Delhoumeau
Mérignac
La Forêt va s'embellir
La CUB va engager en 2012 la requalification de l'avenue de la Forêt sur une portion de 500 mètres. Le montant des travaux sera de 800 000 euros.

Les riverains pourront consulter les plans du projet en mairie. Photo O.D.
La requalification de l'avenue de la Forêt n'est plus qu'une question de (quelques) mois. Mercredi soir, Nadine Grégoire, de la Direction territoriale ouest de la CUB, a dévoilé les grandes lignes de ce projet.
Tout d'abord, ce programme ne concerne pas toute la rue, mais une section de 500 mètres comprise entre la rue Lionel-Terray et l'avenue de Magudas. Des préemptions inscrites au plan local d'urbanisme (PLU) prévoient un élargissement de l'emprise à 16 mètres. La chaussée sera recalibrée. De 10 mètres actuellement, elle sera ramenée à 5,50 m, avec piste cyclable et cheminement piétonnier de part et d'autre. Plusieurs poches de stationnement seront maintenues.
Ces places de parking basculeront d'un côté et de l'autre de manière à jouer sur la vitesse. Deux plateaux surélevés sont censés favoriser une circulation apaisée. Le premier verra le jour au carrefour avec la rue Pierre-de-Coubertin, le second au croisement de la rue des Canaris.
Au départ du tronçon (côté Lionel-Terray), la CUB envisage la création d'un minigiratoire. « Il n'y a pas assez de place pour un carrefour giratoire avec un îlot planté. Dans ce cas, le Code de la route autorise une pastille centrale franchissable », a expliqué la technicienne.
Élisabeth Fournier, responsable du domaine public à la ville de Mérignac, a évoqué le volet paysager. La trame verte de l'axe de la Forêt sera revigorée par la plantation d'arbres d'alignement et des bosquets. Les essences locales comme le chêne seront privilégiées. L'embellissement passera encore par l'enfouissement des réseaux.
Quand aura lieu la mutation ? « Les travaux débuteront en 2012, avant fin 2012 en théorie… et en pratique », balbutie Gérard Chausset, adjoint au maire et vice-président de la CUB. Son ton hésitant déclenche un murmure dans la salle. Aussitôt, quelques anciens du quartier commencent à égrener les errements passés, les courriers échangés avec l'administration… depuis des décennies. « Certes, les acquisitions foncières ont traîné, mais on ne va pas refaire l'histoire, se reprend l'élu, un tantinet agacé. Aujourd'hui, on vient vous présenter le projet. Le budget est défini et les appels d'offres vont partir. Aux prochaines élections municipales, ce débat-là ne sera pas à l'ordre du jour. »
De son côté, le premier adjoint, Bernard Le Roux, revient sur les contraintes budgétaires attachées à toute collectivité. « Il y avait plusieurs priorités au départ du mandat. Après l'avenue des Marronniers (Beaudésert) en 2010, Jean-Monnet (Beutre) cette année, l'attention sera portée sur La Forêt en 2012. » La durée du chantier s'étalera sur sept mois, pour un montant de 800 000 euros. « Cela commencera par des modifications d'assainissement entre Magudas et Pierre-de-Coubertin. Il y a actuellement un réseau unique pour les eaux usées et les eaux de pluie. On va le supprimer et le remplacer par deux réseaux distincts », détaille Nadine Grégoire.
Vingt places de parking
Les riverains devront-ils payer au prix fort le raccordement au nouvel équipement ? Le premier adjoint s'est voulu rassurant : « On ne requalifie pas une voie pour qu'il y ait des mauvaises surprises à l'arrivée. On verra cela avec la Lyonnaise des eaux. »
S'agissant du stationnement, Gérard Chausset a promis une vingtaine de places. « Si besoin, on pourra en mettre davantage. On se calera sur la demande. » Un riverain a notamment appelé l'attention sur le fait de préserver cinq ou six emplacements entre Coubertin et Magudas.
Face à la perplexité de certains participants, les élus ont souligné l'efficacité des plateaux surélevés en termes de circulation apaisée. Et de citer l'exemple de l'aménagement à l'entrée de la mairie. À la fin, l'avenue de la Forêt ressemblera à celle de Belfort, dans le quartier des Eyquems.
Mérignac • CUB • Bordeaux rive gauche • Gironde