Back to top

Des rues dans le noir article de Sud Ouest Le réseau d’éclairage public est en panne dans plusieurs rues du quartier depuis près de deux semaines. La faute à un poste de transformation défectueux.

Des rues dans le noir


Les lampadaires de l’avenue Robert-Schumann, qui dessert les écoles et la crèche, ne sont plus alimentés.


Le réseau d’éclairage public est en panne dans plusieurs rues du quartier depuis près de deux semaines. La faute à un poste de transformation défectueux.

Que se passe-t-il au Burck ? Depuis presque deux semaines, certaines rues du quartier sont mystérieusement plongées dans le noir à la nuit tombée. Les lampadaires ne répondent plus.

Catherine, enseignante à l'école (élémentaire) et habitante du secteur, confirme. « Un soir, en sortant du parking de l'école, j'ai failli renverser un piéton que je n'avais pas vu en raison de l'obscurité. J'espère qu'on ne fait pas cela pour des raisons d'économies, car il y a trop de croisements dangereux dans le secteur », témoigne-t-elle.

Le phénomène touche une bonne partie de l'avenue Pierre-Mendès-France, l'avenue Robert-Schumann et les rues adjacentes desservant une zone pavillonnaire du Burck.

Des équipements publics

Marie-Édith, une riveraine, assure avoir essayé de contacter la mairie et les services de Bordeaux Métropole. « J'ai même envoyé deux courriers qui n'ont reçu aucune réponse à ce jour. Et lorsque je réussis à avoir des interlocuteurs au téléphone, j'ai l'impression qu'ils se renvoient la balle », dit-elle.

Outre les écoles maternelle et élémentaire, le secteur sinistré s'étend à la crèche et à l'antenne de la médiathèque, à savoir des lieux très fréquentés aux heures d'embauche et de débauche. Joëlle Léao, élue référente du quartier, reconnaît le caractère contraignant de la situation.

Renseignements pris auprès des services municipaux, Gérard Chausset, adjoint délégué à la transition énergétique et à l'espace public, indique que les pannes en cours au Burck sont liées à des travaux importants effectués par ERDF sur un poste de transformation électrique. « Pour des questions de sécurité, l'opérateur a dû suspendre le fonctionnement de celui-ci. Les riverains sont alimentés par un autre poste qui n'a pas la capacité de produire pour l'ensemble des deux quartiers. De ce fait, il a fallu faire des choix, d'où l'arrêt provisoire de l'éclairage public dans certaines rues. Quand ERDF aura terminé, la lumière reviendra partout », soutient l'élu. Des propos que confirme Patrice Verdon, directeur général adjoint, chargé du pôle citoyenneté proximité à la ville de Mérignac. À défaut d'un calendrier précis, ce dernier assure que la fin des travaux est « très proche ».

S'agissant des pannes courantes dans les autres quartiers, les réponses ont été plus tardives en raison d'un problème de gestion du marché de réparation des incidents d'éclairage public entre Mérignac et Bordeaux Métropole. « La mairie a passé un bon de commande à l'entreprise chargée de la maintenance, souligne Patrice Verdon. À ce jour, 90 % des pannes signalées ont été réparées. Reste à régler le solde, étant entendu que de nouvelles pannes nous sont signalées quotidiennement, comme c'est le cas dans toutes les communes importantes. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lampadaires de l’avenue Robert-Schumann, qui dessert les écoles et la crèche, ne sont plus alimentés. ©

Photo O. D.