Back to top

CUB la fin du ronron

A la CUB, on a peut-être fini de ronronner. Le système de la cogestion, ce partage du gâteau politique en vigueur depuis l'époque Chaban, qui favorise le troc entre adversaires plutôt que le conflit, est peut-être en train de s'éteindre. Dans une interview donnée au site Internet de son groupe politique (communautedavenir.fr), Alain Juppé, premier vice-président UMP de la CUB, ironise sur le style de son président, le socialiste Vincent Feltesse. Pour un membre de Communauté d'avenir qui préfère garder l'anonymat, « ça y est, c'est net, c'est parti, ça va être la guerre ! »