Back to top

Point de vue après le premier tour: constructif et positif

 

Bonjour, en congé jusqu' à Samedi, je suis pour autant les débats post premier tour assez facilement avec les réseaux sociaux et internet en lisant la presse nationale et quotidienne.

Mon point de vue est le suivant.

 

J'appartiens à la famille de l'écologie politique et j'ai voté Benoit Hamon au premier tour, j'ai respecté l'engagement collectif qui était le mien, même si j'ai douté à plusieurs reprises.

 

Je suis déçu du score de Benoit Hamon mais cette déroute était prévisible au vue de la situation politique où le PS n'était pas en mesure de porter un projet et les écologistes trop dispersés et affaiblis.

 

Je suis inquiet de la qualification de la candidate du Front National et du discours de haine et d'exclusion qu'elle porte.

 

Pour le second tour, comme pour tous les républicains, démocrates et humanistes, il n'y a qu'un seul choix possible : voter Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec la position de Jean-Luc Mélenchon.

 

C'est incompréhensible.

 

Je pense aussi, qu'il est nécessaire de donner une chance à EM, avec qui il est nécessaire d'engager une démarche positive au-delà du second tour.

 

Bien-sur il y a beaucoup d'inconnus et d'incertitudes dans le projet d'EM, mais pour rappel, François Hollande et le PS avaient tous les pouvoirs en 2012, y compris au sénat et le résultat est quand même peu visible..

 

Il y a urgence à construire une alternative durable qui dépasse les clivages traditionnels afin de proposer des réponses aux maux qui minent notre société, faute de quoi, les solutions simplistes gagneront encore du terrain

 

Si l'offre politique d'Emmanuel Macron est pertinente sur certains points, elle devra donc aussi être enrichie largement, pour cela il est nécessaire d'être constructif, ce sera ma démarche, à mon niveau, car l'écologie ne peut se restreindre à une seule partie de la société.

Je suis partisan de soutenir EM, il faut qu'il ait une large majorité, sortir du clivage gauche droite cela pourrait être salutaire pour beaucoup de sujets comme l'écologie.

 

Gérard CHAUSSET