La main tendue aux copropriétés du Burck, Le conseil de quartier a permis de renouer le dialogue entre la mairie et les présidents de copropriétés. Un vrai soulagement pour les habitants.

Mauvaise isolation, façade délabrée, accessibilité limitée, la résidence du Burck a été au centre des débats, lors du conseil de quartier de mercredi soir. © Photo
Archives Michèle Ganet
Karen Bertail
gironde@sudouest.fr
Les préfabriqués aux pieds du château du Burck en rénovation ont vu, mercredi soir, reprendre la tradition des conseils de quartier. Une cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement. Le maire, Alain Anziani, et son adjoint, David Charbit, ont ouvert l'assemblée plénière en présentant le cadre et les outils de démocratie participative. Un appel a été lancé à tous les habitants qui souhaiteraient intégrer le bureau du conseil de quartier du Burck, quelques places sont encore disponibles (1).
Joëlle Léao, l'élue adjointe de quartier, a rendu hommage à Véronique Duvernet, décédée en octobre dernier à l'âge de 51 ans. Elle fut la référente du précédent bureau du conseil de quartier pendant 6 ans. « On lui doit une partie de cette qualité de vie. Véronique avait renouvelé sa candidature pour entrer dans le nouveau bureau mais la maladie ne lui en a pas laissé le temps. Je souhaitais rappeler cet engagement simple, discret et pourtant efficace d'une habitante qui aimait profondément son quartier, les gens et la vie. »
Des places à pourvoir
Puis, la parole a été donnée aux habitants du quartier. L'équipe municipale a commencé par botter en touche sur des questions de voirie, d'accessibilité et de problèmes du quotidien. Des questions qui relèvent, en effet, du domaine des copropriétés. Alain Anziani a fini par prendre les devants : « Les choses ne vont pouvoir évoluer que s'il y a un partenariat fort entre les copropriétés et la mairie. Nous sommes prêts à nous remettre autour d'une table pour trouver des solutions. Et vous ? » demande-t-il à la poignée de présidents de copropriétés présents dans la salle.
« C'est ce que nous comptions justement faire, annonce l'un d'entre eux. Nous attendions de boucler un dossier, composé en interne par les présidents de copropriétés. On souhaiterait d'ailleurs rapidement vous rencontrer, avant notre assemblée générale de fin janvier, pour évoquer avec vous les questions de crédits d'impôt… »
Les deux parties ont, semble-t-il pris acte de la bonne volonté de chacun, bien décidées à tirer profit de cette situation pour trouver ensemble des solutions. L'idée de créer des états généraux de copropriétés et de dédier un bureau du conseil à ce sujet a été évoquée.
La question du handicap
Tour à tour, les habitants ont demandé que des améliorations soient apportées à l'accès du jardin partagé pour les handicapés et que des places de stationnement leur soient dédiées. Il a aussi été question de la réfection des trottoirs et notamment celui de l'avenue Carnot. « Pour cette avenue, les travaux débuteront à partir de l'année prochaine », glisse Gérard Chausset, adjoint à l'espace public. « Je reconnais que les conditions s'améliorent trop lentement. On voudrait faire bien plus vite mais nos contraintes budgétaires nous obligent à lisser dans le temps ces opérations », indique le maire.

Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.