ENQUETE AEROPORT

Objet : Observation enquête publique – Dossier demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau de l’aéroport de Bordeaux Mérignac : rejet des eaux pluviales du bassin versant n°3. Après consultation du dossier et lecture des nombreuses remarques formulées par la CUB, le dossier de demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau de l’aéroport de Bordeaux Mérignac : rejet des eaux pluviales du bassin versant 3 est manifestement incomplet, des pièces sont absentes ou insuffisamment renseignées, des procédures non conformes (convention avec la CUB), imprécis quant au délai de mise en œuvre, incomplet au regard de l’ensemble des activités qui ne sont pas toutes prises en compte ou bien les incidences de l’activité aéroportuaire (lavages, ingénierie, WC chimiques) ; les eaux usées dont une partie rejoignent les installations de la CUB sont insuffisamment prises en compte et intégrées au dossier et ne participes pas au bon état général des eaux. La gestion des effluents glycolés des produits de déverglaçage est imprécise ou non évaluée et ne permettent pas au gestionnaire du réseau d’apprécier les impacts et les mesures à prendre. La gestion des déchets est absente dans les documents. Les valeurs proposées après traitement par l’aéroport sont supérieures aux valeurs légales du bon état des eaux. Des écarts importants notamment sur les phénols apparaissent, 3 fois supérieurs à la norme en vigueur. Le dossier d’évaluation socio-économique est absent et ne permet donc pas d’évaluer les efforts fait par la Société aéroportuaire. http://www.sudouest.fr/2012/07/16/un-feu-vert-sous-controle-770630-706.php

reportage France 3 Aquitaine élections... par gchausset

Placement image: 
Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.