Des écologistes avec Alain ANZIANI

Mérignac - communiqué de presse : des écologistes avec Alain ANZIANI

Accompagné de militantes et militants écologistes de Mérignac, Gérard CHAUSSET, adjoint au maire depuis 2001 et président de la commission transports de Bordeaux-Métropole, fera campagne aux côtés d’Alain Anziani.

Une réunion publique sur le thème de la transition écologique aura lieu le mardi 11 février à 19h au Krakatoa (3 avenue Victor Hugo à Mérignac)

Depuis des années, la Ville Mérignac a mis en avant les valeurs écologistes et sociales. Aujourd’hui l’urgence climatique est devenue une priorité pour chacun d’entre nous. La liste d’Alain ANZIANI fera de Mérignac une ville exemplaire qui prendra sa part pour lutter contre le dérèglement climatique et accompagnera les citoyens, les associations et les entreprises dans leurs initiatives pour une transition écologique positive et :

  • Réduire l’impact des émissions de carbone en respectant à notre échelle les accords internationaux pour viser la neutralité carbone à l’horizon 2040 ;

  • Adapter la ville, quartier par quartier, en s’appuyant sur l’expérience et la volonté des habitants ;

  • Agir sur nos comportements et accompagner socialement et culturellement les habitants ;

  • Investir dans les équipements, la rénovation, les technologies douces mais aussi dans l'éducation et la formation ;

  • Réduire les inégalités sociales et promouvoir l'équité dans l'action municipale, en développant l’économie sociale et solidaire.

Les premières propositions pour la transition écologique

  • 20 millions d’euros y seront investis au cours du mandat spécifiquement

  • Dès 2020 nous proposerons 500 vélos électriques à la location longue durée aux Mérignacais à un tarif réduit afin de créer un choc en faveur de la réduction de l’utilisation de la voiture

  • Développer les énergies renouvelables avec des panneaux photovoltaïques et de productions citoyennes, un programme de végétalisation des toitures.

  • 20% des investissements fléchés vers la rénovation et la mise aux normes environnementales des bâtiments de la Ville.

  • « Retrouvons la rue » avec un espace piéton sans voiture (sauf riverains) dans chaque quartier et finaliser la piétonisation du centre-ville.

  • La promotion du transport collectif, du RER métropolitain, du vélo, de la marche sera une priorité, avec la mobilité des personnes âgées avec un plan trottoirs.

  • Nous soutenons le projet de l’association VELOCITE « Métropole à vélo » et nous créerons avec Bordeaux Métropole une vélo route entre Mérignac centre et Bordeaux centre via Mondésir.

  • Urbanisme, un contrat d’engagement avec les habitants, une conférence citoyenne sur l’urbanisme, le cadre de vie et l’écologie pour définir de façon partagée la forme urbaine de chaque quartier.

  • Nous proposerons plusieurs projets d’habitat participatif.

  • Un réseau de 10 quartiers à l’identité préservée.

  • Des zones de projets et des quartiers avec de la mixité emplois-commerces-services-habitat. 

  • Nous ferons de Mérignac une ville zéro pesticide en accompagnant les particuliers, les entreprises et les bailleurs sociaux.

  • Environnement Biodiversité, création d’une Maison de la Nature et de l’Écologie au cœur du Parc du Château avec un espace d’initiation à la permaculture.

  • Sanctuariser les terres agricoles.

  • Une ferme urbaine de 20 hectares le long de l’avenue François Mitterrand pour alimenter les crèches notamment avec du maraîchage, de la permaculture, des vergers pédagogiques.

  • Réduire la production des déchets de 10 à 20 % avec un plan presque zéro déchet - de prévention et de réduction des déchets ambitieux et aller vers le zéro plastique.

  • Nous étudierons avec les acteurs un « Pass' associatif, culture et sport » qui permettra à une famille de bénéficier des activités dans plusieurs centres avec une inscription unique et un tarif dégressif.

  • Un conseil de la jeunesse sera créé dès la première année du mandat.

  • Une commission du handicap sera instituée.

  • Pour un accès au savoir permanent, l’auditorium de la Médiathèque sera ouvert en un lieu innovant et permanent d’apprentissage, d’éducation populaire et d’émancipation sociale accessible à tous.

Contact presse :

Gérard CHAUSSET 06 62 48 74 92 et chausset@gmail.com ou contact@anziani2020.fr

 

 

Mérignac : l’écologiste Gérard Chausset repart avec le maire socialiste Alain Anziani

 Catherine Debray.

 

Alain Anziani, maire de Mérignac, et Gérard Chausset

Président de la commission transports et déplacements de la Métropole et adjoint mérignacais, l’ex-EELV emmène une dizaine de noms de sensibilité écologiste sur le liste du sortant socialiste Alain Anziani, programme à la clé

Il a la réputation d'être un aiguillon autant à Mérignac qu’à Bordeaux Métropole où il a su transformer sa fonction de président de la commission transports et déplacements sans grand pouvoir d’action en tribune politique permanente sur la circulation et les déplacements. Gérard Chausset élu avec l’étiquette EELV et adjoint dans la majorité socialiste de Mérignac a finalement décidé de repartir avec le sortant PS Alain Anziani.

Cela n’allait pas de soi

Gérard Chausset emmène derrière lui une dizaine de personnes, dont trois ex-EELV et quelques personnalités de sensibilité écologiste: sans être exhaustif, on peut citer Pierre Sauvey, Jean-Luc Martineau ou encore Sandrine Monnereau.

Pendant ce mandat, les relations entre l’ex- sénateur et celui qui fut longtemps l’un des chefs de file de EELV dans la métropole n’ont pas toujours été au beau fixe. Notamment sur la place de la voiture dans la métropole (défendue avec pragmatisme par le maire de Mérignac et critiquée par Gérard Chausset) ou sur  le développement exponentiel de l’aéroport dont Gérard Chausset réclame depuis quelques mois la régulation par les politiques.

L’adjoint mérignacais aujourd’hui indépendant défend un bilan: « les parcs de Mérignac sont sans pesticide depuis 2009 et  labellisés depuis 2010 et Mérignac, exemplaire, vient d’avoir un article dans le ''Journal de l’environnement’' pour ses économies en eau ».

La perspective d’une huitaine de listes à Mérignac a sans doute ramené à un dialogue de raison et de propositions ce partisan d’une écologie positive, qui voulait rester élu de sa ville et de la Métropole, et le socialiste Alain Anziani, dont le parti s’est désintégré pendant l’élection présidentielle et qui va mesurer le 15 mars prochain son poids personnel dans sa ville.

La négociation a aussi porté sur le programme. Les 20 propositions écolos de la liste Anziani seront présentées lors d’une réunion publique le mardi 11 février à 19 heures au Krakatoa (3 avenue Victor-Hugo à Mérignac), dont cette mesure phare:   l’acquisition de « 500 vélos électriques proposés à la location longue durée aux Mérignacais à un tarif réduit afin de créer un choc en faveur de la réduction de l’utilisation de la voiture ». 

Ce mercredi, le communiqué annonçant que Chausset repartait avec Anziani a été envoyé depuis le QG de campagne du maire sortant. 

 


 

Placement image: 
Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.