Des bois stressés à soigner

Gérard Chausset, adjoint à l'environnement, rappelle que cette gestion écologique a contribué à la labellisation des huit parcs publics de la ville. « Derrière ce label, il y a des pratiques concrètes : arrêt des pesticides dans les parcs depuis 2008, gestion raisonnée de l'eau, plantation de végétaux adaptés au milieu, lutte contre les plantes invasives, paillage des massifs. » La lutte biologique intégrée est également à l'œuvre dans les serres municipales depuis 2006. Enfin, il n'y a pas eu de désherbage chimique l'an dernier alors qu'en 2007, 29 hectares étaient encore traités de cette manière. « On maintient la propreté des trottoirs avec des méthodes alternatives : Rotofil, balayeuse, brosse de désherbage. Cela permet de conserver une herbe courte qui se mêle au minéral », indique Marie Combrié.

Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.