Pollution au perchlorate d'ammonium : visite chez SAFRAN SME ce matin

Avec ma collègue Christine Moebs, j'ai pu voir les installations pour "déperchlorater" les eaux de process, mais la question du dédommagement de la CUB liée à l'arrêt des captages reste entière. Plus étonnant une installation financée par la DGA (sorte de grande station d'épuration valeur 20 millions d'euros environ) pouvant dépolluer plus de 300 tonnes d'eaux perchloratées, notamment pour participer au démantèlement des vieux missiles M 45, en attente du feu vert du Préfet depuis un an pour lancer l'enquête publique.
 

Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.