Dix toits pour l’urgence L’État a cédé à Gironde Habitat les dix pavillons de la Direction générale de l’aviation civile de Beutre, destinés à des familles en besoin de logement.

article de Sud Ouest par E MILLIEN
En ouvrant en grand sa porte au préfet de la région Aquitaine et à la dizaine d'élus et de représentants de Gironde Habitat, d'Emmaüs et de la DGAC, vendredi matin, Sandra affichait un large sourire. La jeune femme est arrivée il y a un an de la Côte d'Azur « après avoir été récupérée » par sa tante Mérignacaise, suite à la perte de son logement dans des circonstances difficiles.
À l'époque, la jeune maman et ses jumelles, aujourd'hui âgées de 2 ans, ne savaient pas où loger. La Ville, grâce à Gironde Habitat et l'association Emmaüs, lui propose d'intégrer un des dix logements de la cité Adrienne-Bolland, gérés par Gironde Habitat. « Ce sont dix maisons individuelles, originellement propriété de la Direction générale de l'aviation civile qui n'étaient plus exploitées et que nous avons reprises en 2012 pour fournir des logements passerelles, à usage temporaire », explique Sigrid Monnier, directrice de l'office HLM.
« Une chance incroyable »
« Pour moi, c'était une chance incroyable », explique Sandra à ses visiteurs. Très vite, sa voix se casse pour laisser place à l'émotion. « Je vous remercie sincèrement, parce que j'ai pu, grâce à vous tous, poser mes valises, me retrouver et commencer à reconstruire ma vie de famille et ma vie de femme. »
Les dix maisons ont été officiellement cédées à la Métropole qui les rétrocédera au bailleur social. « L'État a mobilisé le foncier de manière originale, pour une opération sociale », détaille le préfet, avant d'ajouter : « Quand je vois le résultat, je suis satisfait. » Cette cession de logements à destination d'habitat social, rendue possible par la loi de 2013, est la quatrième sur la Gironde. Pour l'élu municipal Gérard Chausset, elle revêt un caractère exceptionnel. « C'est en faisant du porte à porte pour les cantonales de 2011 puis pour les législatives, l'année suivante, que je me suis aperçu de leur vacance. » La venue de la ministre du Logement, fin décembre 2012, puis la signature d'une convention entre tous les opérateurs a permis d'aboutir à la phase finale, vendredi dernier : la signature de la cession au bénéfice de Gironde Habitat, qui va en plus des logements existant, construire quatre appartements dans les parkings mitoyens. En deux ans, 26 familles ont été accueillies sur le site.
 

Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.