La ville à repenser! après la réunion publique du 13 Juin à Capeyron nos premières proposiitons et Téléchargez le document de présentation et revue de presse

Quel urbanisme pour quelle ville ?

Dans cet article les premiers éléments de réflexion sur la politique d'urbanisme et d'environnement.

 

La nature des logements que l’ont construit est un élément essentiel dans le débat sur la densité.

La composante principale pour définir les besoins en logement sont les besoins des ménages (quels types de logements à quels prix).

La fluidité dans le parc, pouvoir trouver un logement nécessite un taux de vacance suffisant, taux 6 % en moyenne, c'est-à-dire des logements vides pour que ça fonctionne.

Autre composante le renouvellement  du parc, (démolition reconstruction),  dur a évalué, le taux de "mortalité " en quelque sorte, environ 2 %.

Aujourd’hui le taux d’occupation des logements est de 2.06 habitants par logement à Mérignac, il est de 2.20 à Pessac, 2.10 sur CUB et 1.78 BDX, Ambes 2.65, Parempuyre 2.62, Le Taillan, 2.60.

Pour atteindre l’objectif de 80 mille habitants sur Mérignac, il faut d'abord partir de la population de départ, la population municipale (sans double compte) :

Le recensement de 2009 donne pour Mérignac une population municipale 66 488 (et de  66 142 pour 2010 soit une baise de 342 habitants entre ces deux années).    (La population totale est de 67 410 et 67 136 pour 2010 avec double compte).                            

En 2009 Mérignac compte  33 485 logements ou résidences principales. Pour atteindre 80 mille habitants en 2030 avec un taux d’occupation aux alentours de 2.06,  il faudra donc 38834   résidences principales, + 6 % de vacances et 2% la rénovation par an soit  41940 logements en 2030.

Il faudra donc construire 8455 logements en 21 ans soit 402 logements an.

C’est à peu près le rythme actuel.

Ce cap ne change pas fondamentalement la donne, car il ne permet pas forcément une offre attractive  pour les familles.

Si on se fixe un objectif d’occupation de 2.20 habitants par logement, comme Pessac, avec  un foncier et un cout de sorti moins chers on peut avoir la même densité en construisant moins.

Ainsi pour atteindre 80 mille habitants il faudrait alors avoir un total  de 39272 logements, soit 5787 logements en 21 ans, 275 logement/ an soit plus de cent logements de moins par an pour le même résultat en termes de population totale.

On pourrait construire moins mais il faut sortir des logements plus grands pour accueillir plus d'occupants par logements et sortir les logements moins chers pour les familles. C’est vraiment ça l’enjeu pour Mérignac, cela consiste à augmenter la part du logement social de qualité accessibles  aux familles. Le véritable nœud est l’accès à un foncier pas cher.

Une piste pourrait être étudiée sur certains quartiers, le BIMBY, qui permet une  densification douce des zones pavillonnaires et permet ainsi la mutation d’un habitat qui ne répond plus aux exigences et aux évolutions des familles, vieillissement de la population, logement des jeunes ou des familles. http://www.futuribles.com/fr/viewer/pdf/503/

La ville à repenser

 

 

Le groupe EELV propose a organisé une réunion publique sur le thème de l’urbanisme.

Le mot de conclusion de Michel Pétuaud-Létang « Merignac est une belle ville qui a toutes les potentialités pour accueillir d'autres habitants, le dialogue pour l' aménager ensemble est une bonne méthode, c'est une joie que d'y avoir participé.

Amitiés »,  »  http://www.youscribe.com/catalogue/tous/actualite-et-debat-de-societe/quel-urbanisme-pour-quelle-ville-presentation-reunion-publique-a-2222339

La ville à repenser

Le groupe EELV propose demain soir une réunion publique sur le thème de l’urbanisme.

Michel Pétuaud-Létang, Gérard Chausset et Gwenaëlle Girard.

Michel Pétuaud-Létang, Gérard Chausset et Gwenaëlle Girard. (Photo O. D.)

 

Densifier pour protéger la nature ? La question a de quoi surprendre. Elle sera pourtant au centre de la réunion publique organisée demain soir à 20 heures, salle des fêtes de Capeyron, par le groupe Europe Écologie-Les Verts. Ce débat vise à préparer la campagne électorale.

« L’objectif n’est pas de parler de tel ou tel projet immobilier mais de proposer une réunion à vocation pédagogique. On va évoquer le problème de l’étalement urbain et de la densité qui s’invitent régulièrement dans les discussions », détaille Gérard Chausset.

La soirée comptera un invité de marque : l’architecte et urbaniste mérignacais Michel Pétuaud-Létang. « Sa parole sera libre. Il n’adhère pas à EELV, prévient d’emblée l’élu. Je suis allé l’écouter dernièrement à Talence, il était intervenu à l’invitation d’Alain Cazabonne, maire centriste de la commune. Son discours m’a plu. Il va faire part de son expertise, de son point de vue en matière de fabrication de la ville. »

Le groupe EELV s’est attelé à bien préparer ce temps fort. Sur la base d’éléments collectés, ses membres présenteront un diagnostic de la situation, les enjeux et les remèdes éventuels. « Contrairement aux idées reçues, le Grand Parc est moins dense qu’un quartier d’échoppes. Il ne s’agit pas seulement de densifier, mais aussi d’intensifier la ville », argumente l’élu qui veut en finir avec les secteurs monofonctionnels. Les écologistes défendront l’objectif d’une population à 80 000 habitants pour Mérignac à l’horizon 2030. Ils tenteront de démontrer que cette estimation s’inscrit dans la poursuite de la logique actuelle.

Aujourd’hui, le taux d’occupation par logement à Mérignac est de 2,06 habitants. D’autres villes de la CUB comme Pessac font beaucoup mieux. Pour atteindre les 80 000 habitants en 2030 avec ce taux, il faudra atteindre 41 940 logements. On en comptait 33 485 en 2009. « Avec un taux d’occupation de 2,20 habitants par logement comme à Pessac, un foncier et un coût de sortie moins chers, on peut avoir la même densité en construisant moins. » Et préserver ainsi un équilibre entre habitat, espaces verts et cadre de vie.

Réunion publique, le 13 juin à 20 heures, à la salle des fêtes de Capeyron.

           

 

Partager

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.